Mercadonegro

Samedi 9 Sept. - 1h

 
La qualité d’une groupe se juge sur scène et passe par des heures de répétitions afin d’obtenir des automatismes et une connivence musicale sans faille entre les musiciens. A une époque où il est de plus en plus difficile de maintenir un groupe de musiciens suffisamment soudés et de se produire sur scène, Mercadonegro a réussi son pari, celui de s’affirmer au sein du cercle fermé des groupes les plus importants d’Europe mais aussi et surtout de durer dans son format originel.
 
Leur force ?  Réunir les publics de mélomanes et de danseurs bien qu’ils le reconnaissent eux-mêmes, les mentalités changent et les danseurs dansent de moins en moins sur la musique « Live ».
 
Crée par Rodrigo Rodriguez, Cesar Correa et Armando Miranda, le groupe voit le jour en 2001 après avoir accompagné le violoniste Alfredo de la Fé lors d’une tournée en Europe. De cette expérience, ces musiciens en tireront la force nécessaire pour se lancer dans l’aventure ; ils apprennent vite et acquièrent rapidement la faculté de s’adapter à tous les répertoires et tous les styles tout en prenant conseil auprès des légendes qu’ils accompagnent.
 
Le groupe a dés le début intégré des musiciens de nationalités diverses, favorisant  ainsi par la confrontation de leurs influences respectives, la construction d’un style qui leur est propre.  Très vite, Mercadonegro devient le groupe incontournable que les « soneros » venus de NY et PR s’arrachent lorsqu’ils se produisent en Europe. Une énergie et une présence scénique explosive en font rapidement les chouchous du public européen. 
 
Au gré des tournées, le groupe s’affirme et décide de voler de ses propres ailes.  Les musiciens du groupe sont tous venus en Europe pour s’imprégner de nos cultures dans lesquelles ils puisent leur inspiration pour produire une salsa festive mais rigoureuse sur la plan purement musical.
Mercadonegro sur scène est une tornade de rythmes et de riffs menés par un trio de chanteurs explosifs. Leur salsa, fortement influencée par les rythmes Colombiens, est une invitation permanente à la danse et à la joie de partager une culture qu’ils défendent de tout leur cœur.
 
Grands professionnels et musiciens hors-pair, leur connaissance de toutes les salsas leur permet de proposer un répertoire varié allant de la salsa portoricaine pur cru à la timba cubaine la plus syncopée. Le groupe fait  preuve d’une capacité d’adaptation étonnante doublée d’une grande maitrise qui leur permet d’accompagner des artistes aussi différents que Célia Cruz, Tito Allen, Wilson Manyoma ou Tito Nieves.
 
Leur tout dernier album « La Salsa es mi vida », au son léché et à la production irréprochable, est sorti cette année ; Il traduit  ce désir de défendre la salsa brava coûte que coûte. Des cuivres puissants aux syncopes ébouriffantes, les percussions éclatantes ou le conguero et le timbalero se rendent coup pour coup dans des joutes rythmiques endiablées, une section piano basse solide aux montunos ravageurs, sont les ingrédients qui constituent l’ossature harmonico-rythmique qui permet aux trois chanteurs de délivrer des textes revendicateurs évoquant souvent leur ressenti par rapport à une Europe si différente de leurs pays.
 
Pour sa première participation à Toros y Salsa, Mercadonegro présentera, en hommage à la salsa colombienne,  un répertoire spécialement mijoté l’occasion,  ponctué de quelques morceaux  issus de sa discographie, dont des extraits de son dernier album.
Qui s’en plaindrait !